Daniel Chudet - Magazine des Arts et des Antiquités


LA MATIERE ET L’ESPRIT OU  IMMORTELLES  IMPUDIQUES

 
Les sculptures en bronze de Nadine Enakieff, captent avec jubilation l’expression d’une vérité extrême. Avec emphase, l’artiste harmonise les silhouettes d’une puissance qui n’a rien de théorique.

Sa tendance allégorique des volumes est l’identité de chaque œuvre qui se construit dans la chair, tout en rondeurs et sentiments ;  à cela  s’ ajoute l’originalité de la mise en scène de ses sculptures ; Nadine se définit ainsi dans la culture baroque et romantique avec une forte impression de traditionnel, rêves, désirs, envies et inquiétudes.
Insolites ou inattendus, ses oeuvres ont l’élégance du raffinement.

Au delà du travail de l’artiste, c’est la femme qui s’interroge ! ses sculptures irradient l’espace en une combustion intense et intime de la volupté. Ses femmes  au fessier généreux dévoilent leurs charmes sans honte, mais sans aucune trivialité. Des sujets qui provoquent, questionnent, interpellent en un désir de plaire toujours renouvelé ; un désir très féminin de séduire, dans la grâce et la douceur, d’inspirer l’amour et d’enflammer les cœurs, telles des maîtresses pour galants à charmer …
 


MATTER AND  MIND OR IMMODEST IMMORTALS.
 
Her  bronze sculptures, catch with jubilation  the expression of an extreme truth. The artist strongly harmonizes figures which are not theoretical at all.
Her tendency to treat volumes allegorically gives its identity to each of her works built in flesh, with roundness as well as feelings . And if to that  we add the originality of the sceneries she creates for her sculptures, Nadine defines herself in Romantic Culture, along with a strong impression of tradition, and with her dreams, her desires, her wishes and her worries.
Whether unusual or unexpected ,her works have the elegance of refinement.
Beyond the artist’s work, the woman inside questions herself. Her sculptures irradiates space with the intense and intimate combustion of sensual delight.
Her generously bottomed women, straightforwardly unveil their charms without an ounce of triviality.
Here are subjects that provoke, question and call attention in their always renewed wish to please ; a very feminine desire to seduce, sweetly and gracefully, to inspire love, and to set fire to hearts, like mistresses for gallants to enchant.
 
 



Patrice de la Perrière - Magazine Univers des Arts

Les sculptures de Nadine Enakieff, résolument figuratives, d'une belle liberté d'interprétation et de mouvement,
 parées de voiles et de brocarts,  rendent magistralement, la force et la douceur,
l'ombre et la lumière, la pudeur et la passion.
Ses dessins, crayon, fusain, sanguine, d'une grande sensualité, harmonisent son oeuvre.